Femmes Dans Le Monde Arabe

C'est bien connu : dans la culture arabe comme dans beaucoup d'autres, la femme incarne le sexe faible, l'autre sexe, le sexe inégal, le sexe qui n'hérite de rien, pas même de son nom de famille, le sexe qui peut apporter descendance ou déshonneur. Ma famille accueillit ma naissance avec des larmes. J'étais une fille, la cinquième de la famille, soit la cinquième déconvenue et, pour ma mère, la cinquième défaite. A côté de l'épouse de mon oncle, qui avait triomphalement donné le jour à dix inestimables garçons, elle découvrir cette info ici faisait figure de femme maudite. Elle avait beau être plus belle, plus intelligente et plus digne que ma tante (et que les autres femmes de la famille), intégraux la considéraient comme la moins féconde, celle-là qui ne pouvait pas porter de bons fruits.

Plutôt que de compter les points entre "pro" et "anti"-Daoud, tâchons aujourd'hui de comprendre. Nier que la sexualité, et à travers elle la condition des femmes, constitue la ligne de fracture la plus manifeste entre l'islam et l'Occident relèverait de la pure cécité idéologique. Tout comme réduire les pays musulmans à un monolithe inaccessible à toute forme de modernité - les islamistes dressés contre l'évolution des moeurs depuis quarante ans savent bien qu'il n'en est rien.Sexualité Dans Le Monde Arabe

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *